Panther Creek State Park ou les promenades dominicales en famille

Publié le par Seb

Mon premier weekend américain (cela remonte déjà à un moment, cela ne me rajeunit pas) m'a permis de découvrir le Panther Creek State Park au bord du Cherokee Lake, un lac artificiel créé en 1942 et qui sert de réservoir à un barrage hydroélectrique.


 

Ce beau parc abrite des cerfs, mais aussi des serpents (le serpent noir en photo n'est pas dangereux, mais il y aurait des serpents à sonnettes) et des tortues assez grosses qui font plein de bruit lorsqu'elles remontent à la surface pour replonger aussitôt. Par contre pas de panthères, sans doute ce sont elles enfuies après que le colonel Bradley tua l'une d'elles lors de son exploration de la région. La panthère tomba dans un ruisseau (creek en américain), voila donc l'origine du nom du parc.

 

De nombreuses randonnées s'offrent aux promeneurs et comme l'américain n'est pas un grand marcheur, on est assez tranquille. Par contre dès que l'on s'approche du Cherokee Lake, les jet-skis et les bateaux font entendre leurs bruyants moteurs. Mais cela n'empêche pas de profiter de la beauté du panorama, qui m'a fait penser à la forêt amazonienne lorsque je longeais les rives du lac. Sans doute est-ce parce que cette foret et ce lac artificiel donnent paradoxalement l'impression d'être vierge de toute empreinte humaine.




Je prends beaucoup de plaisir à aller dans ce parc, d'autant plus qu'il se situe à quelques minutes de mon domicile. Les nombreux sentiers devraient m'occuper pas mal. Je rajouterai sans doute quelques photos une fois l'automne venu, les couleurs étant probablement splendides à cette époque de l'année.

 

 

Publié dans Tennessee

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article